En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Les 4 dernières nouvelles

Avis du service des eaux - le 19/09/2021 : 22:45

Suite à un changement de trésorerie prévu au 1er janvier 2022, la facturation doit être réalisée avant le 31/10/2021.

De ce fait l'agent technique passera relever les compteurs d'eau

Du

jeudi 30 Septembre 2021

Au 

10 Octobre 2021

Il est impératif que vous preniez les dispositions nécessaires pour l'accès au(x) compteur(s) pendant cette période.

Passé ce délai, aucun relevé ne pourra être pris en compte par la nouvelle trésorerie. Une facture sera émise en faisant une moyenne des consommations sur 3 ans. En cas de contestation il ne sera pas possible de faire de régularisation sur 2021/2022 seulement sur la prochaine facturation.

Lire la suite


1er juin 2021

Madame le Maire, Monsieur le Maire,

Mesdames et messieurs les élus,

Mesdames et messieurs,

 

Jeudi 27 mai, le président de la République s’est exprimé au mémorial de Gisozi au Rwanda à propos du génocide des Tutsis commis entre avril et juin 1994. Alors, 800 000 personnes, hommes, femmes et enfants, avaient été exterminées. Le chiffre est effarant d’autant que le pays ne comptait que 6 millions d’habitants.

Par la voix de son Président, la France, mise en accusation, reconnaît des fautes. Que lui est-il reproché exactement ? Le rapport Duclert, du nom de l’historien spécialisé dans l’étude des génocides et crimes de masse, nommé à la tête d’une commission chargée d’analyser le rôle de la France, a conclu aux « responsabilités lourdes et accablantes » de notre pays et à l’« aveuglement » du président socialiste de l’époque, François Mitterrand, et de son entourage face à la dérive raciste et génocidaire du gouvernement hutu, soutenu financièrement et militairement par Paris.

Lire la suite

Question d'actualité au gouvernement

Rodéos motorisés

Sensibilisé à plusieurs reprises par les élus locaux, j'ai de nouveau interpellé le ministre de l'intérieur sur les rodéos sauvages. Malgré un nouvel arsenal juridique, ce fléau, qui empoisonne la vie de citoyens persiste en toute impunité.

Lire la réponse

Le projet de loi Développement solidaire et lutte contre les inégalités mondiales est adopté au Sénat 

Le 17 mai dernier, les sénateurs ont adopté avec modifications le projet de loi dont j'étais co-rapporteur. Après avoir été en première ligne sur ce texte pendant plusieurs mois et  étudié de nombreux amendements, mon engagement change désormais de nature alors que ce projet doit désormais être examiné en commission mixte paritaire. Composée de sept députés et sept sénateurs, celle-ci devra permettre d’aboutir à la conciliation des deux assemblées sur un texte commun. 

Les sénateurs ont enrichi le texte voté par l'Assemblée nationale : 

  • En modifiant la trajectoire des crédits de la mission « Aide publique au développement » jusqu’en 2025, en fixant une augmentation annuelle de 500 millions d'euros après 2022 ;
  • En favorisant les dons aux prêts par un recentrage de l'aide sur les pays qui en ont le plus besoin ainsi que sur les services essentiels que sont l'éducation, la santé, l'agriculture et l'alimentation. 
  • En améliorant le pilotage, l'évaluation et la gouvernance de cette politique. 

Commission des Affaires Étrangères, de la Défense et des Forces Armées

La Commission des Affaires Étrangères, de la Défense et des Forces Armées auditionne chaque semaine des personnalités politiques, diplomates, militaires, industriels, ou des acteurs du développement. Ces auditions sont souvent diffusées  en  vidéo  sur  le site  du  Sénat  et participent ainsi à l’information de chacun. 

Audition de M. Lortholary, Directeur Asie et Océanie au ministère de l'Europe et des Affaires Étrangères. 

Audition de MM Romanet, Jonas, Mehidi et Waechter, aumôniers en chef des armées

Mercredi dernier, nous avons pu échanger sur les enjeux de l'Indopacifique, zone stratégique de premier plan pour la France. Les relations sino-américaines, les tensions entre Pékin et Hong-Kong et le partenariat entre la France et l'ASEAN sont quelques-uns des thèmes que nous avons abordés.  

En commission, j'ai pu interroger les représentants des différentes aumôneries des Armées sur leur rôle de médiation dans le cadre de certains conflits. Loin de menacer la laïcité, leur présence aux côtés de nos soldats, confrontés à la violence et à la mort, est particulièrement importante.

Relations France-Soudan et rencontre avec 
une personnalité d'avenir

Président délégué pour le Soudan au sein du groupe d'amitié France-Pays de la Corne de l'Afrique, j'ai accueilli au Sénat le 19 mai dernier M. Mohamed Nagi ALASSAM, jeune médecin engagé dans l’action syndicale et militante soudanaise. Cette rencontre s'inscrivait dans le cadre du "programme d’invitation des personnalités d’avenir" par lequel le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères convie en France des jeunes personnalités étrangères dont le parcours est prometteur.

Déplacement à la base aérienne de Cognac

Le 20 mai dernier, je me suis rendu à la base aérienne de Cognac pour une journée de travail avec mes collègues de commission. Ce déplacement nous a permis d'appréhender avec une plus grande justesse l'évolution des matériels, les difficultés liées à la formation des pilotes de chasse et l'application sur le terrain des dispositions de la loi de programmation militaire

Questions écrites déposées

Archéologie préventive : délégation à l'exécutif

Par une question écrite j'ai attiré l'attention de la ministre de la cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales sur le champ d'application de la délégation donnée à l'exécutif d'une collectivité territoriale en matière de diagnostics d'archéologie préventive. 

Lire la question

Dématérialisation de la demande d'agrément pour l'exercice de la profession d'assistant maternel

Par une question écrite j'ai alerté le secrétaire d'État auprès du ministre des solidarités et de la santé, chargé de l'enfance et des familles, sur la dématérialisation des demandes d'agrément d'assistants maternels ou familiaux.

Lire la question

Covid-19 : état des lieux

Dans le Loiret on comptabilise 533 décès en milieu hospitalier depuis le début de la pandémie. À ce jour, 194 personnes sont hospitalisées en raison de la Covid-19 dans le département dont 40 en réanimation ou en soins intensifs. 

Sur le territoire national on compte 109 557 décès liés au coronavirus (dont 26 412 dans les EHPAD) et 16 596 personnes hospitalisées

 COVID-19 : Suivi de la situation dans le Loiret

 Nombre cumulé de personnes ayant reçu au moins une injection

Régisseurs publics : dépôt des espèces

Depuis le 30 avril, les régisseurs publics déposent les espèces des régies comptables auprès des bureaux de poste. Ce nouveau dispositif génère toutefois des difficultés pratiques et financières : maillage territorial insuffisant, multiplication des déplacements et coût d'acquisition de sacs spécifiques pour les communes. 

Une nouvelle fois, cette disposition, initiée et voulue par l'État, se traduit dans sa mise en œuvre par des dépenses supplémentaires pour les mairies. Dans ce contexte, j'ai demandé à la ministre des collectivités territoriales d'étudier la mise à disposition de ces sacs par les services des Finances publiques ou à défaut la compensation des frais engagés par les communes.

Agriculture : rencontre avec deux exploitants agricoles

Sollicité sur les enjeux autour de la prochaine politique agricole commune (PAC), j'ai rencontré M. Bourgoin et M. Javoy, tous deux exploitants agricoles. Cette visite a été l'occasion de revenir sur les imprécisions des dernières réglementations et sur le manque de discernement dans leur application. 

Élections : réunions électorales

Depuis l'annonce de la réouverture des établissements recevant du public, les réunions électorales dans le cadre de la campagne des départementales et des régionales 2021 sont à nouveau autorisées selon un protocole sanitaire spécifique.

Les réunions en intérieur

  • du 19 mai au 8 juin, elles sont autorisées dans la limite d'une jauge fixée à 35% de la capacité d'accueil de la salle avec un plafond de 800 personnes,
  • du 9 au 29 juin, la jauge est fixée à 65% dans la limite de 5 000 personnes,
  • dans tous les cas les participants doivent être assis et porter un masque. Une distance d'un mètre entre chaque participant est à observer,
  • un pass sanitaire est exigé dès lors qu'elle accueille plus de 1 000 personnes.

Les réunions en extérieur

  • lorsque les établissements ont une capacité d’accueil identifiée, les jauges sont les mêmes qu’en intérieur : 35 % puis 65 % à compter du 9 juin,
  • lorsque la capacité maximale d’accueil n’est pas identifiée il faut observer une distance physique d’un mètre entre chaque personne avec port du masque dans la limite de 1 000 personnes jusqu'au 8 juin puis 5 000 du 9 au 29 juin,
  • dans tous les cas, le public devra être assis,
  • un pass sanitaire est exigé dès lors qu'elle accueille plus de 1 000 personnes.

Protocole sanitaire : (en intérieur comme en extérieur)

  • des distributeurs de gel hydroalcooliques sont à prévoir à l'entrée, à la sortie et dans les sanitaires,
  • les jauges doivent être affichées à l'extérieur comme à l'intérieur,
  • un système de comptage doit être mis en place,
  • les orateurs peuvent ne pas porter de masque à condition qu'ils soient à 2 m des personnes présentes,
  • un flux limitant les croisements est à prévoir avec si possible un sens de circulation unique avec une entrée et une sortie distinctes
  • un référent covid est à désigner, il est chargé de la mise en œuvre des protocoles et sera l’interlocuteur des autorités sanitaires.

Mes
PUBLICATIONS

Sur les réseaux sociaux

26 mai 2021 - Question d'actualité au gouvernement

20 mai 2021 - Déplacement à Cognac

18 mai 2021 - PJL développement solidaire

             Le Président de la République sur Youtube

Le Président de la République s’est prêté au jeu du « concours d’anecdotes » organisé sur la chaine des célèbres youtubeurs McFly et Carlito. Bien que l’on se doute qu’elle fut programmée à l’avance, la vidéo y montre Emmanuel Macron feignant une attitude détendue qui ne se laisse pas décontenancé par l’absurdité de certaines scènes. Il en profite pour déployer des références propres aux jeunes générations et va même jusqu’à appeler Kylian Mbappé en direct sur son téléphone, footballeur dont on sait la notoriété. En démystifiant la fonction présidentielle éloignée des citoyens, le projet du Président est de séduire le jeune électorat en investissant les réseaux sociaux. Un spectacle de pur divertissement sans aucun discours de fond, ni vocation à créer de l’engagement, qui le réduit à une stricte opération de communication visant à redorer son image en vue des élections présidentielles de 2022. Certes, il aurait été risqué d’y inclure une dimension politique sans être taxé de manipulation dans le cadre des campagnes électorales à venir. Néanmoins, l’absence totale de référence à la précarité dans laquelle se sont notamment retrouvés les étudiants en raison de la pandémie pourrait être interprétée comme du mépris. Entre apolitisation maladroite et dépolitisation malvenue, il n’y a qu’un pas. 

Rétrospective de 
L'AGENDA

Lire la suite


17 mai 2021

Madame le Maire, Monsieur le Maire,

Mesdames et messieurs les élus,

Mesdames et messieurs,

 

La semaine dernière au Sénat, et ce lundi également, a été discuté en séance publique un texte important. J’ai la chance d’en avoir été désigné rapporteur. Le projet de loi « pour le développement solidaire et la lutte contre les inégalités mondiales » est essentiel à plus d’un titre. Il se situe à la croisée de nombreuses problématiques et enjeux majeurs.

Manger, se soigner, éduquer la jeunesse nous paraissent des évidences et pourtant, aujourd’hui encore dans de nombreux pays, parfois proches du nôtre, accéder « à ces biens publics mondiaux », et aux autres, est impossible. Ainsi l’ONU considère que près de 700 millions de personnes, la plupart en Afrique, souffrent de la faim. Les conflits, le climat, les inégalités en sont les principales causes. 60% de la population affamée, parfois volontairement par tactique guerrière, se trouve dans des pays en conflit politique, ethnique ou religieux. La violence et la famine dans des territoires rendus quasiment invivables par le réchauffement climatique mettent les populations sur les routes et créent des migrations entre pays voisins, générant à leur tour de nouveaux conflits et un cercle vicieux mortifère. Pour certains, de plus en plus nombreux, qui le seront encore davantage demain, le but ultime est l’illusoire eldorado de nos sociétés opulentes et socialement accueillantes.

 

Lire la suite

Hommage à la mémoire de la victime de l’attentat de Rambouillet

Sous la présidence de M. Gérard Larcher, Président du Sénat, et en présence de M. Jean Castex, Premier ministre, et des membres du Gouvernement participant aux questions d’actualité au Gouvernement, les sénateurs ont observé en séance publique, mercredi 5 mai 2021, un moment de recueillement en hommage à la mémoire de la victime de l’attentat de Rambouillet, en l’unissant à toutes les mémoires des victimes depuis 2012.

Le Président du Sénat a déclaré que « notre seule volonté doit être l’efficacité dans la lutte contre ce terrorisme et l’efficacité dans la protection de nos concitoyens. Face à cette guerre, face à la volonté de diviser notre Nation par cette violence, ne cédons pas, répondons avec détermination en démocrates solides sur nos valeurs ».

Examen du projet de loi de programmation relatif au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales

Ce mardi 11 mai, peu après 14h30, commençait l'examen en séance publique du projet de loi de programmation relatif au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales. Il s'agit d'une étape décisive pour ce texte dont je suis rapporteur. 

Association de Taïwan aux travaux d'organisations mondiales

Ce jeudi 6 mai 2021, nous avons adopté en séance publique une proposition de résolution visant à favoriser l’association de Taïwan aux travaux de plusieurs organisations internationales.  
 

Par ce vote, le Sénat exprime le souhait que se poursuive les démarches diplomatiques engagées par la France depuis plusieurs années en faveur de la participation de Taïwan à l’Organisation mondiale de la santé (OMS), à l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI) et à l’Organisation internationale de police criminelle (Interpol), selon les modalités que prévoient leurs règles respectives.

Voir le dossier législatif 

 Avenir du régime de garantie des salaires

C'est à la demande du groupe Les Républicains, groupe auquel j'appartiens, et de son Président Bruno Retailleau qu'a été examiné et adopté le 4 mai dernier la proposition de résolution relative à l'avenir du régime de garantie des salaires afin d'éviter qu'une réforme conduise demain à ce que le personnel des entreprises en faillite, ou au bord de la faillite, ne puisse plus être payé. 

Par cette résolution, nous avons invité le Gouvernement à :

  • Défendre la singularité du régime actuel de garantie des créances des salariés, qui a fait la preuve de son efficacité, en concourant à la solidarité vis-à-vis des salariés dont l’emploi est menacé ;
  • Envisager l’ouverture d’une protection spécifique de garantie des salaires des indépendants durement éprouvés par la crise.

Voir le dossier législatif

Intervention en séance publique dans le cadre de l'examen du projet de loi développement solidaire et lutte contre les inégalités mondiales

Après la présentation du texte par le M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires Étrangères, j'ai pu m'exprimer et livrer une analyse éclairée par de nombreux mois d'étude. J'ai d'abord précisé ma satisfaction de pouvoir débattre de ce projet de loi qui était attendu depuis trop longtemps et remercié les députés pour leur travail avant de présenter les principaux apports du texte tel qu'adopté en commission. 

Questions écrites déposées

 Distinction entre dépenses d'investissement et de fonctionnement

Par une question écrite j'ai attiré l'attention du ministre de l'économie, des finances et de la relance, au sujet des critères de distinction entre les dépenses de la section d'investissement et les dépenses attribuées à la section de fonctionnement dans le budget des collectivités locales, notamment pour les communes souhaitant réaliser des travaux conséquents de rénovation tels que des réfections de voirie.

Lire la question

Situation des propriétaires bailleurs de résidences de tourisme 

Par une question écrite j'ai alerté le ministre de l'économie, des finances et de la relance sur la situation des propriétaires bailleurs de résidences de tourisme qui depuis le début de la crise sanitaire de Covid-19, ne perçoivent plus les loyers qui leur sont pourtant contractuellement dus. 

Lire la question

Réponse aux questions écrites des mois précédents

Instruction en famille et radicalisation 

Le 24 décembre dernier, je demandais au ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports de communiquer publiquement la proportion exacte de situations où l'instruction en famille menait à des dérives. Cette semaine, le Ministre m'a finalement proposé une réponse indirecte.

Lire la réponse

Covid-19 : état des lieux

Dans le Loiret on comptabilise 622 décès en milieu hospitalier depuis le début de la pandémie. À ce jour, 278 personnes sont hospitalisées en raison de la Covid-19 dans le département dont 60 en réanimation ou en soins intensifs. 

Sur le territoire national on compte 107 645 décès liés au coronavirus (dont 26 307 dans les EHPAD) et 22 963 personnes hospitalisées

 COVID-19 : Suivi de la situation dans le Loiret

 Nombre cumulé de personnes vaccinées

Commémoration du 8 mai

76ème anniversaire de la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale en Europe. Malgré la crise sanitaire il est important de se souvenir de ce conflit qui fit plus de 36 millions de morts sur le continent. Cette année encore, des cérémonies très restreintes et surtout, respectant les mesures de distanciation, ont permis d'honorer ceux qui, au péril de leur vie, ont combattu pour la liberté.  

Saint-Hilaire-Saint-Mesmin

Olivet

Saint-Pryvé-Saint-Mesmin

Mes
PUBLICATIONS

Sur les réseaux sociaux

Dans la
PRESSE

Billet
D'HUMEUR

Citoyens et forces de l'ordre

La mort inacceptable d’un policier tué par balle à Avignon lors d’une intervention de contrôle sur un point de trafic de drogue survient dans un contexte marqué par un sentiment d'insécurité grandissant, illustré par les récentes tribunes de militaires publiées dans Valeurs Actuelles. Dans un premier temps, il faut savoir prendre le recul nécessaire quant à la regrettable altération de leur devoir de réserve et vis-à-vis du ton anxiogène de leur anticipation de guerre civile ainsi que d’un délitement de la France qui se profilerait irrémédiablement. Néanmoins, leur constat de la montée d’une violence observable peut être légitimement considéré. En effet, la délinquance laisse une marque de plus en plus visible dans le quotidien des Français et la peur s’installe dangereusement chez nos concitoyens ainsi qu’au sein même de la profession de policier. Parallèlement, la relation entre nos forces de l’ordre et une certaine partie de la population tend malheureusement à se fracturer. En témoignent les heurts d’une grande violence face aux manifestants lors de la crise des gilets jaunes ainsi que les récents tags de menaces de mort proférées contre une brigade découverts à Lyon.  

Il ne s’agit pas ici de perpétuer un discours excessivement alarmiste à l’instar d’une certaine couleur politique usant souvent de l'art de la récupération. Il n’en n’est pas moins urgent de tout mettre en œuvre pour réconcilier les forces de l’ordre avec l’ensemble des citoyens afin de rétablir l’image de leur fonction: celle avant tout de nous protéger, tout en leur octroyant le droit fondamental de l'être. 

Rétrospective de 
L'AGENDA


Lire la suite


3 mai 2021

Madame le Maire, Monsieur le Maire,

Mesdames et messieurs les élus,

Mesdames et messieurs,

 

Alors que, pour la deuxième année consécutive, le travail n’a pu être célébré pleinement avec ses traditionnels cortèges, la ritournelle de la dépense publique revient sur le devant de la scène politique. Compte tenu de l’importance du sujet, on peut facilement imaginer qu’il sera l’un des marqueurs idéologiques du débat de la campagne présidentielle qui approche.

Parlons d’abord de la dette. Eurostat a publié récemment les chiffres du 4e trimestre 2020. Ceux de la France, sans surprise, sont inquiétants... 
 

Lire la suite

Covid-19 : conférence de presse du Premier ministre

 Intervention du Premier ministre ce jeudi 22 avril 2021 :  

➡️ La situation sanitaire s'améliore dans notre pays :

  • Nous constatons depuis 10 jours une baisse réelle de la circulation virale.
  • Le nombre quotidien de nouveau malade a baissé de 17% en une semaine.
  • Aujourd'hui, un peu plus de 30 000 cas par jour.
  • Cette décrue concerne près de 80% des départements. Elle est plus marquée dans les territoires suivant: Île-de-France, Hauts-de France et Alpes-Maritimes où l'épidémie était repartie à la hausse plus vite et dans lesquels des mesures anticipées avaient été prise dès le 20 mars.
  • Le dernier le pic de la 3ème vague semble donc derrière nous.

➡️ Pour autant nous devons rester très vigilants :

  • -Une souche, le variant britannique est plus contagieuse et donc plus difficile à combattre. Cela explique que la baisse que nous enregistrons est 2 fois moins rapide que lors du confinement du mois de novembre.
  • Le niveau de circulation virale se réduit mais il reste élevé dans une très large partie du pays.
  • ❗15 départements ont un taux d'incidence encore supérieur à 400 pour 100 000 habitants et 30 autres départements se situent entre 300 et 400.
  • L'épidémie reste active partout chez plusieurs de nos voisins européens en particulier aux Pays-Bas et en Allemagne.

Lire la suite 

Infographie : Le calendrier du déconfinement

Le Président de la République a présenté le 26 avril dernier un plan de déconfinement progressif. L'infographie suivante, réalisée par BFM TV, reprend de manière synthétique ce calendrier prévisionnel. 

Développement solidaire et lutte contre les inégalités mondiales

L'adoption en commission des affaires étrangères du Projet de loi de programmation relatif au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales est une étape importante de mon activité au Sénat. 

La prochaine étape décisive pour ce Projet de loi, dont M. Rachid TEMAL et moi-même sommes rapporteurs, sera le débat en séance publique les 11 et 12 mai prochains


                         Lire le texte adopté en commission

<