En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.

Les 4 dernières nouvelles

3 mai 2021

Madame le Maire, Monsieur le Maire,

Mesdames et messieurs les élus,

Mesdames et messieurs,

 

Alors que, pour la deuxième année consécutive, le travail n’a pu être célébré pleinement avec ses traditionnels cortèges, la ritournelle de la dépense publique revient sur le devant de la scène politique. Compte tenu de l’importance du sujet, on peut facilement imaginer qu’il sera l’un des marqueurs idéologiques du débat de la campagne présidentielle qui approche.

Parlons d’abord de la dette. Eurostat a publié récemment les chiffres du 4e trimestre 2020. Ceux de la France, sans surprise, sont inquiétants... 
 

Lire la suite

Covid-19 : conférence de presse du Premier ministre

 Intervention du Premier ministre ce jeudi 22 avril 2021 :  

➡️ La situation sanitaire s'améliore dans notre pays :

  • Nous constatons depuis 10 jours une baisse réelle de la circulation virale.
  • Le nombre quotidien de nouveau malade a baissé de 17% en une semaine.
  • Aujourd'hui, un peu plus de 30 000 cas par jour.
  • Cette décrue concerne près de 80% des départements. Elle est plus marquée dans les territoires suivant: Île-de-France, Hauts-de France et Alpes-Maritimes où l'épidémie était repartie à la hausse plus vite et dans lesquels des mesures anticipées avaient été prise dès le 20 mars.
  • Le dernier le pic de la 3ème vague semble donc derrière nous.

➡️ Pour autant nous devons rester très vigilants :

  • -Une souche, le variant britannique est plus contagieuse et donc plus difficile à combattre. Cela explique que la baisse que nous enregistrons est 2 fois moins rapide que lors du confinement du mois de novembre.
  • Le niveau de circulation virale se réduit mais il reste élevé dans une très large partie du pays.
  • ❗15 départements ont un taux d'incidence encore supérieur à 400 pour 100 000 habitants et 30 autres départements se situent entre 300 et 400.
  • L'épidémie reste active partout chez plusieurs de nos voisins européens en particulier aux Pays-Bas et en Allemagne.

Lire la suite 

Infographie : Le calendrier du déconfinement

Le Président de la République a présenté le 26 avril dernier un plan de déconfinement progressif. L'infographie suivante, réalisée par BFM TV, reprend de manière synthétique ce calendrier prévisionnel. 

Développement solidaire et lutte contre les inégalités mondiales

L'adoption en commission des affaires étrangères du Projet de loi de programmation relatif au développement solidaire et à la lutte contre les inégalités mondiales est une étape importante de mon activité au Sénat. 

La prochaine étape décisive pour ce Projet de loi, dont M. Rachid TEMAL et moi-même sommes rapporteurs, sera le débat en séance publique les 11 et 12 mai prochains


                         Lire le texte adopté en commission

Avec mon collègue Rachid TEMAL lors de l'adoption du texte en commission

Parmi les 160 amendements présentés, 84 ont été adoptés

Accords commerciaux entre l'Union européenne, ses États membres et le Canada 

Le Sénat a examiné et adopté à l'unanimité une proposition de résolution invitant le Gouvernement à présenter au Parlement la procédure de ratification du CETA, un accord économique et commercial entre l'Union européenne, et donc ses États membres, d'une part et le Canada d'autre part. 

Comme 308 autres Sénateurs, j'ai voté pour que le Parlement soit consulté sur ce projet de loi et pour qu'à la suite d'un examen approfondi, l'avenir de cet accord économique et commercial soit soumis au vote des deux assemblées. En effet, mes collègues et moi-même sommes hostiles à cette ratification et nous ne souhaitons pas que le Gouvernement décide seul d'un sujet aussi important.  

Voir le dossier législatif 

Questions écrites déposées

Agriculture et avenir de la filière betterave-sucre

Suite à mon déplacement chez M. Olivier Parou, agriculteur à Huêtre, j'ai alerté le M. le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation sur les importantes difficultés qu'éprouvent les agriculteurs et l'ensemble de la filière betterave-sucre. 

Lire la question

 Baccalauréat 2021 

De nombreux élèves inscrits en classe libre au CNED ne bénéficient pas des mêmes mesures d'adaptation que les autres lycéens pour obtenir leur baccalauréat. J'ai donc alerté M. le ministre de l'éducation nationale afin qu'ils puissent bénéficier d'une égalité de traitement. 

Lire la question

Covid-19 : état des lieux

Dans le Loiret on comptabilise 592 décès en milieu hospitalier depuis le début de la pandémie. À ce jour, 302 personnes sont hospitalisées en raison de la Covid-19 dans le département dont 67 en réanimation ou en soins intensifs. 

Sur le territoire national on compte 104 819 décès liés au coronavirus (dont 26 253 dans les EHPAD) et 28 818 personnes hospitalisées

 COVID-19 : Suivi de la situation dans le Loiret

 Nombre cumulé de personnes ayant reçu au moins une injection

À la rencontre des agriculteurs

À l'invitation de la FDSEA et des JA du Loiret, je me suis rendu chez Olivier Parou, agriculteur à Huêtre. Les températures négatives, début avril, ont détruit 75 % des plants de betterave. Après l'épisode de jaunisse l'an dernier, les récoltes seront à nouveau fortement réduites. D'autres sujets comme la gestion de l'eau et le versement des aides promises ont été abordés. Soutenir l’activité agricole doit être une grande cause nationale. 

Climat : consultation auprès des élus locaux

Le Sénat, qui débattra de ce texte en juin prochain, a décidé de lancer une consultation auprès des élus locaux pour recueillir leurs avis sur les mesures phares qui les concernent. Cette démarche permettra aux rapporteurs du projet de loi d’identifier les attentes des élus locaux pour mieux y répondre.

Déchets du Grand Paris Express

Avec mon collègue Jean-Raymond Hugonet, sénateur de l'Essonne, nous avons alerté et relayé les inquiétudes des élus et des populations face à des projets d'installations de stockage de déchets inertes en provenance du chantier du Grand Paris Express.

La principale crainte réside dans la contamination des nappes phréatiques et des cours d'eau . Nous avons appelé la ministre de la Transition écologique à mettre en oeuvre toutes les mesures nécessaires visant à renforcer la traçabilité et le contrôle des diagnostics des terres extraites et acheminées vers nos territoires.

Élections des 20 et 27 juin

La circulaire relative à l'organisation matérielle et au déroulement des élections départementales et régionales des 20 et 27 juin, a été publiée le 29 avril dernier. Si elle contient un certain nombre de dispositions habituelles, elle énonce également les mesures spécifiques liées à l'épidémie.

Plusieurs dispositions spécifiques concernent les communes : 

  • l'installation des panneaux électoraux : ces derniers doivent être en place à partir du 31 mai. Toutefois le projet de loi de sortie de crise qui sera discuté au Parlement la semaine prochaine prévoit qu'ils doivent l'être dès la publication des noms des candidats par les préfets soit vers le 10 mai. Je vous informerai de la date définitive dès qu'elle sera arrêtée. 
  • le dédoublement des bureaux de vote et des opérations électorales : obligation de désigner deux assesseurs au minimum pour chaque scrutin. En revanche présidents et secrétaires peuvent être mutualisés si deux bureaux de vote se trouvent dans la même salle;
  • le respect des mesures barrières;
  • la vaccination des membres du bureau et des personnels communaux qui participent à l'organisation du scrutin;
  • le dépouillement : il est demandé de privilégier les personnes vaccinées, immunisées ou ayant réalisé un test négatif de moins de 48 heures pour la désignation des scrutateurs
  • l'interdiction de réunions publiques dans tous les établissements recevant du public (cette règle pourrait être révisée en fonction de l'évolution de la situation épidémique).

Mes
PUBLICATIONS

Sur les réseaux sociaux

Journée nationale du souvenir de la déportation

Assassinat à Rambouillet

Dans la
PRESSE

Billet
D'HUMEUR

Méthodologie d’un gouvernement, entre petits pas et coquille vide 

Pour comprendre l’action du Gouvernement, il est nécessaire de comprendre sa démarche. Si l’étude des dernières semaines est riche d’enseignements, l’année à venir s’annonce plus intéressante encore.

Jusqu’alors, tout portait à croire que la méthode dite des « petits pas » régnait en maître de l’Elysée jusqu’à Matignon. Le Premier ministre avait fait sienne une stratégie depuis longtemps adoptée par le Président de la République et présentait régulièrement de nouvelles mesures qui seraient bientôt réévaluées. Les annonces de ces petits pas, souvent télévisées, se sont institutionnalisées jusqu’à devenir les désormais bien connues « conférences de presse du jeudi ». 

Mais voici que le calendrier électoral pousse le Gouvernement à finaliser son bilan et que de nombreux projets de loi arrivent sur les bancs de l’Assemblée et du Sénat. Si ces textes portent sur des thèmes importants, experts et élus s’accordent pour constater leur manque de profondeur. Le contenant, c’est-à-dire la forme, serait-il plus important que le contenu ? 

Une chose est sûre, nous regretterons bientôt la méthode des petits-pas si celle-ci cède définitivement place à celle de la coquille vide.

Rétrospective de 
L'AGENDA

Cet email a été envoyé à lpjourdan@free.fr, cliquez ici pour vous désabonner.


Lire la suite


 INFO SICTOM - le 10/05/2021 : 11:47

Madame, Monsieur 

Afin de sensibiliser les usagers au compostage et promouvoir cette pratique, le SICTOM lance une opération intitulée "J'ouvre mon jardin !".

Elle s'adresse à tous les habitants du territoire du SICTOM de la région de Châteauneuf-sur-Loire qui disposent d'un jardin et d'un composteur mais aussi aux associations de jardiniers ou aux "jardins partagés".

Le principe est simple  : les habitants qui le souhaitent proposent d’ouvrir leur jardin pour accueillir un groupe de minimum 5 à 15 participants maximum dans le cadre d’un atelier pratique sur la fabrication et l’utilisation du compost autour du composteur de l’habitant ou de l’association.

L’atelier est organisé par le SICTOM et réalisé par son animatrice. la durée est d'environ 2 heures. 

Cette formule « atelier à domicile » permet de réaliser à la fois une formation théorique sur la fabrication du compost et de bénéficier d’un support de démonstration pratique : le composteur de l’habitant.

Les participants pourront ainsi profiter des conseils avisés et personnalisés de l’animatrice, échanger et partager leurs pratiques, leurs difficultés, et poser toutes les questions qu’ils jugeront utiles. Ces ateliers s’adressent aussi bien aux habitants qui pratiquent ou ne pratiquent pas le compostage. 

Une charte d’engagement permet de fixer les conditions et modalités d’organisation, de déroulement de l’opération, les rôles respectifs du SICTOM et de l’usager qui accueille un atelier.

Vous pouvez également retrouver cette information sur le site Internet du SICTOM et sur la page Facebook du SICTOM

+ d’infos sur le SICTOM et ses services

flyer Jouvre mon jardin.jpg